Newsletter – Parachat Ki Tétsé

rouleau

Comme toutes les semaines, retrouvez la Newsletter du Beth Hamidrash. Au sommaire, une halakha et un mot sur la Paracha de la semaine Ki Tetsé.

 

Le coin de la Halakha

Par notre Hazan Michael Dayan

Question :
Peut-on lire les passages en araméen des sélihot même si on n’est pas minian ?

Réponse :
Le Kaf ‘Hahim dans le chapitre 581, 26 l’autorise. Ainsi que le Rav Mazouz qui cite son propre père Zal ainsi que les rabbins au Maroc et également le Rav Mordehai Eliahou zal.

Tous ces décisionnaires le permettent.

En revanche, le Yalkout Yossef demande de sauter ces passages.
En conclusion nous avons tout a fait le droit de lire ces parties écrites en araméen même sans minian. (divre chalom vemet)

Le mot de la Paracha

Par Rav Raphael Baubot

Souviens-toi de ce qu’a fait HACHEM à Miriam (Dévarim 24,9).

Le Rambane (le Nahmanide) nous apprend que c’est un commandement positif (mitsvat assé). C’est la mitsva de se rappeler la terrible punition (la lèpre) qu’a reçue la tsadékéte et prophétesse Myriam pour avoir dit du Lachone hara (à son niveau) sur Moché Rabénou.
Pourtant, elle n’a parlé que de son frère bien-aimé (donc sans intention de nuire ou de dénigrer), elle n‘a pas parlé devant lui pour ne pas lui faire honte, ni en public, seulement à son frère Aaron en cachette. Malgré cela et malgré tous ses mérites, elle n’a pas été protégée.
Le Rambane finit en disant que c’est un avertissement important. Nous devons nous garder de dire du lachone hara, que se soit en cachette ou devant la personne, que se soit dans l’intention de nuire ou d’humilier ou que se soit sans aucune intention négative.
Le Hafets Hayim rapporte qu’aujourd’hui où il n’y a plus cette tsaraate (lèpre), la pauvreté et les difficultés financières sont les punitions qui la remplacent.

Le beth hamidrash reste ouvert au mois d’août, une bonne façon de préparer Rosh Hachana.

Bonnes vacances pleines de Thora et de Bérakha !

Copyright © 2015 Synagogue Vincennes – Saint Mandé. Tous droits réservés. Création par JD Ichay